pari sur le foot – parier sur la coupe du monde 2010

Toute l'actualité du mondial de football 2010

pari sur le foot – parier sur la coupe du monde 2010 header image 1

Pari coupe du monde

2 juin 2010 · Faire un commentaire

→ Pas de CommentaireTags: Pari

L’Italie présente une liste provisoire de 28 joueurs

19 mai 2010 · Faire un commentaire

Le sélectionneur de l’Italie, Marcello Lippi, a réduit à 28 le nombre de joueurs de la présélection pour le mondial de l’Afrique du Sud. Le défenseur Fabio Grosso, l’auteur du tir décisif exécuté dans la finale de la Coupe de 2006, est l’un des premiers exclus. Le jeune Antonio Candreva, milieu de terrain, a été également omis.

L’exclusion de Grosso est, certes, inattendue. Il a été l’un des héros de la Coupe du Monde 2006, marquant aussi le but de 1-0 dans les prolongations de la demi-finale gagnée face à l’Allemagne (2-0 après les prolongations). Toutefois, ce n’est pas une surprise totale, parce que cette saison Grosso a passé la plupart du temps sur le banc de Juventus, qui a complètement raté le championnat.

La liste comprend, en échange, neuf membres de l’équipe championne en 2006 en Allemagne: le gardien de buts Buffon, les défenseurs Cannavaro et Zambrotta, les milieux Camoranesi, De Rossi, Gattuso et Pirlo, tout comme les attaquants Gilardino et Iaquinta.

Lippi annoncera la liste définitive de 23 joueurs le 1er juin.

Entre le 23 mai et le 5 juin, les champions du monde en titre feront un stage d’entraînement à Sestrieres (2.035 m), dans les Alpes. Ils vont disputer deux matchs amicaux avec deux sélections qualifiées aussi au mondial: match avec le Mexique le 3 juin et match avec la Suisse, le 5 juin.

Le départ des « Azzurri » pour l’Afrique du Sud est programmé le 8 juin, à Milano.

L’Italie évoluera dans le groupe F, à côté du Paraguay (match le 14 juin, Capetown),de la Nouvelle-Zélande (le 20 juin, Nelspruit) et de la Slovaquie (le 24 juin, Johannesbourg).

La présélection de 28 joueurs est la suivante:

Gardiens de but: Gianluigi Buffon (Juventus), Morgan De Sanctis (Napoli), Federico Marchetti (Cagliari), Salvatore Sirigu (Palermo);

Défenseurs: Salvatore Bocchetti (Genoa), Leonardo Bonucci (Bari), Fabio Cannavaro (Juventus), Mattia Cassani (Palermo), Giorgio Chiellini (Juventus), Domenico Criscito (Genoa), Christian Maggio (Napoli), Gianluca Zambrotta (AC Milan);

Milieux de terrain: Mauro Camoranesi (Juventus), Andrea Cossu (Cagliari), Daniele De Rossi (Roma), Gennaro Gattuso (Milan), Claudio Marchisio (Juventus), Riccardo Montolivo (Fiorentina), Angelo Palombo (Sampdoria), Simone Pepe (Udinese), Andrea Pirlo (Milan);

Attaquants: Marco Borriello (Milan), Antonio Di Natale (Udinese), Alberto Gilardino (Fiorentina), Vincenzo Iaquinta (Juventus), Giampaolo Pazzini (Sampdoria), Fabio Quagliarella (Napoli), Giuseppe Rossi (Villarreal/Spania).

→ Pas de CommentaireTags: Coupe du Monde 2010 · Italie

Ruud van Nistelrooy, « convoqué » par les supporters

16 mai 2010 · Faire un commentaire

L’attaquant Ruud van Nistelrooy n’a pas été convoqué par le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk, dans la formation élargie de 30 joueurs qui partiront pour l’Afrique du Sud. L’entraîneur Bert van Marwijk a expliqué sa décision: «Nous l’avons beaucoup suivi ces derniers temps. Je pense qu’il n’a pas eu assez de temps pour récupérer de sa blessure au genou et ainsi retrouver son véritable niveau.»

Mais les supporters hollandais pensent que leur équipe nationale a besoin de Nistelrooy au mondial de cette année.

C’est pourquoi ils ont lancé une pétition en ligne par laquelle on sollicite que l’attaquant omis sur la liste soit finalement convoqué. L’initiative a été un succès puisque la pétition a été signée par des milliers de personnes.

Le protagoniste de l’action, Michael Tesselaar, a expliqué: « Van Marwijk a commis l’une des plus graves erreurs de sa carrière d’entraîneur. Van Nistelrooy est l’un des plus grands attaquants des Pays-Bas. Et les Hollandais doivent être certains d’avoir la meilleure équipe possible au Mondial ».

En dressant la liste, Van Marwijk a misé sur les joueurs les plus en forme du moment, comme Arjen Robben (Bayern Munich), Rafael van der Vaart (Real Madrid), Wesley Sneijder (Inter Milan), Robin van Persie (Arsenal). L’âge (33 ans) et la non-qualification à la finale de la Ligue Europa ont probablement influencé la balance en défaveur de Nistelrooy.

→ Pas de CommentaireTags: Coupe du Monde 2010 · Pays-Bas

Le Brésil peut compter sur Kaka!

14 mai 2010 · Faire un commentaire

Le footballeur brésilien Kaka, qui occupe le poste de demi à Real Madrid, est convaincu qu’il sera en forme à la Coupe du Monde qui débute le 11 juin. Il étale cet optimisme malgré la blessure aux muscles adductifs de la cuisse gauche qui l’a tenu loin du terrain pendant un mois et demi.

« J’y arriverai dans la meilleure forme. Il nous reste encore 33 jours jusqu’au premier match et j’ai encore du temps pour m’entraîner », a précisé Kaka, qui est revenu sur le terrain en avril.

Après avoir été transféré d’AC Milan, pour 65 millions euros, Kaka a eu du mal à s’imposer avec Real Madrid, à cause des blessures et des difficultés de s’adapter à la nouvelle équipe. Il a reconnu, fin avril, qu’il n’était pas content de ses performances.

« J’ai juste besoin d’un peu de temps pour revenir à optimal », a déclaré le Brésilien âgé de 28 ans.

Le Brésil fait partie du groupe G, à côté de la Corée du Nord, la Côte d’Ivoire et le Portugal.

→ Pas de CommentaireTags: Brésil · Coupe du Monde 2010

Les grands absents au Mondial 2010

12 mai 2010 · Faire un commentaire

Le plus important événement de football de 2010 – la Coupe du Monde – débutera dans un mois, sans plusieurs des plus réputés joueurs.

Des joueurs comme Misimovic, Dzeko, Chivu, Mutu, Cech et Ibrahimovic ont raté le Mondial après ce que la Bosnie, la Roumanie, la Tchéquie et la Suède ont échoué aux préliminaires. Outre ceux-ci, 10 joueurs importants s’absenteront de l’Afrique du Sud, étant laissé hors la sélection par les entraîneurs des équipes nationales où ils évoluent.

Les journalistes de Goal.com ont réalisé le top 10 des « grands absents »:

10. Pepe (Portugal) – L’arrière de Real Madrid s’est rompu les ligaments du genou droit et les chances de se rétablir à temps pour le championnat sont minimales.

9. Raul (Espagne) – L’attaquant galactique a de faibles chances d’être intégré au contingent de Luis Aragones, étant éclipsé par David Villa et Fernando Torres. Raul est le meilleur buteur dans l’histoire de la nationale espagnole, avec 44 buts dans 102 sélections.

8. Frey (France) – L’un des meilleurs gardiens de la Série A a annoncé en 2008 son retrait de l’équipe nationale, en réponse à l’attitude de Domenech, qui ne l’a pas convoqué très souvent aux matchs des Bleus.

7. Ashley Cole (Angleterre) – Le joueur de Chelsea a subi une blessure au genou en février, son rétablissement en temps opportun étant presque impossible.

6. Cassano (Italie) – Le tempérament et le mode de vie tiennent Cassano à l’écart de la sélection nationale de l’Italie.

5. Seedorf (Pays-Bas) – Le demi âgé de 33 ans a refusé la convocation avancée par van Basten pour l’Euro 2008 et a de faibles chances de se voir accorder une nouvelle occasion de la part de Bert van Marwijk.

4. Riquelme (Argentine) – Le demi légitimé à Boca Juniors a annoncé son retrait et il reste à voir si Maradona peut le convaincre de revenir pour un tournoi final.

3. Ronaldo (Brésil) – Malgré un retour sensationnel à Corinthians, Ronaldo n’a reçu aucune occasion de la part de l’entraîneur Carlos Dunga dans les préliminaire de la Coupe 2010.

2. Nesta (Italie) – Retiré après avoir conquis le titre mondial avec l’Italie, Alessandro Nesta a raté toute la saison 2008-2009 à cause d’un accident. Le sélectionneur Lippi lui a proposé le retour à « Squadra azzura », mais le footballeur a répondu qu’il « manquait de motivation ».

1. Ronaldinho (Brésil) – Considéré comme l’un des joueurs les plus en forme de la Serie A, Ronaldinho semble avoir surmonté les problèmes qui l’ont éloigné de Barcelone. Dunga n’a pas appelé à ses services cette dernière année et la presse brésilienne soutient que le footballeur d’AC Milan ne sera pas convoqué pour le Mondial de l’Afrique du Sud.

→ Pas de CommentaireTags: Coupe du Monde 2010

Squadra Azzura, en marche triomphale!

18 juin 2008 · Faire un commentaire

Après avoir subi la dernière défaite qui l’a renvoyée dès l’étape des groupes de l’Euro 2008, la vice-championne mondiale en titre a dû retourner à la maison comme bonne dernière du groupe, avec un seul point cumulé. A moitié résigné, à moitié indigné, Domenech accuse. La défaite de la France est premièrement l’oeuvre de l’arbitre central du match, Lubos Michel  » qui a donné ostensiblement le match aux Italiens », en leur accordant un penalty et éliminant Abidal dans la 24ème minute. « On a eu une soirée catastrophique, avec ce penalty attribué par un arbitre qui a manqué complètement de discernement. Il n’y a pas eu une agression réelle, le match a été donné sans détour aux Italiens », a déclaré le sélectionneur, cité par France Presse.

Roberto Donadoni, est, quant à lui, au comble de l’émerveillement. Il a tout de suite désavoué l’idée selon laquelle le triomphe de squadra azzura sur les Bleus était due à la supériorité numérique de son équipe: « Nous avons fait un bon match. Nous avons bien joué même quand ils étaient 11. Après le 1-0, nous avons fait un match d’usure, nous avons été un peu timorés et nerveux. Les garçons ont été extraordinaires et ont eu une réaction fantastique », a déclaré Donadoni. En effet, un résultat qui devrait être assez convainquant pour tous ceux qui mettaient en doute la « sportivité » des Hollandais, craignant qu’un match arrangé entre les Hollandais et les Roumains ait pu annuler toute chances de qualification des deux autres équipes.

La prochaine rencontre des Italiens, avec l’Espagne, dans la bataille pour les demis, se déroulera sans Pirlo et Gatusso. Donadoni ne s’en fait pas, cependant, trop de soucis: « Les absences de Pirlo et Gatussi du prochain match seront importantes, mais il y a d’autres joueurs capables qui peuvent les remplacer avec succès. Ils devront se préparer pour les demi-finales », a ajouté Donadoni, ayant la certitude de sa performance.

→ Pas de CommentaireTags: europe

Fin de compte dans le groupe B

17 juin 2008 · Faire un commentaire

La sélection nationale de la Croatie, déjà qualifiée dans les quarts de l’Euro, a obtenu hier soir la troisième victoire du groupe B, après avoir vaincu par un 1 à 0 la représentative de la Pologne. Jusqu’à la pause, la marque n’est pas bougée. Le seul but de la partie a été inscrit par Ivan Klasnich, revenu après une greffe de reins. Le but venait dans la 53e minute, après un artifice exécuté en deux avec un coéquipier: Klasnich a laissé le ballon à Pranjich, qui l’a renvoyé à ce premier. Klasnich a repiqué du carré, inscrivant le premier et le seul but du match d’une distance de 14 m de la cage. Les Polognais ont eu l’occasion d’égaler dans la 88e minute, quand Zahorski s’est engagé dans une tête-à-tête avec le gardien Runje qui l’a bloqué avec succès.

« Cette victoire me rend très content, surtout parce qu’on n’a pas marqué dans notre cage, et Iavn Klasnic est arrivé à inscrire. C’est une performance vraiement fantastique pour un joueur ayant passé par une intervention chirurgicale, que de pouvoir atteindre un tel niveau. Nous espérons réussir la qualification dans les semi-finales Euro 2008 et rééditer, de cette façon, la performance réalisée dans la Coupe du Monde de 1998″, a avoué avec confiance le sélectionneur croate Slaven Bilic.

Conscients de la supériorité de fait des adversaires, les Polognais se sont facilement résignés. Dans une déclaration à chaud, Leo Beenhakker, le sélectionneur hollandais de la Pologne ne se cramponne plus de la défaite: « Les Croates ont été très forts, même sans quelques-uns de leurs titulaires habituels. A présent, nous pensons déjà au prochain Championnat Européen, que nous hébergerons »

La deuxième classé du groupe a été décidée hier soir dans le match Allemagne-Autriche. Après un duel ouvert avec le sélectionneur allemand, Hickersberger se voit obligé de s’arrêter, la sélection autrichienne ne passant pas des étapes des goupes. Aucun des pays-hôte n’a pas franchi le seuil des quarts.

→ Pas de CommentaireTags: europe

La course pour les quarts touche à la fin

16 juin 2008 · Faire un commentaire

Après la soirée de feu que la France a vécu vendredi, dans les 93 minutes de jeu contre l’équipe de Van Basten, les chances de qualification du Coq Gallois sont vraisemblablement dans les mains de la sort. Juste après la défaite subie par la sélection nationale française face aux Pays-Bas, Raymond Domenech semble avoir perdu la confiance: « L’équipe des Pays-Bas est déjà qualifiée, donc, elle n’a aucun intérêt de forcer devant la Roumanie. Il semble que les Roumains aient la première chance de se qualifier. Dans ces conditions, il nous faudrait beaucoup d’optimisme pour croire à une victoire des Bataves. On n’a pas quoi faire. Il faut espérer!« , a déclaré le sélectionneur français, cité par France Presse.

Pour sa part, la représentative hollandaise s’est assurée la première place dans le groupe. « L’orange mécanique » a établi une magnifique performance, humiliant dans la même semaine la championne et la vice-championne mondiale en titre. Après la partie serrée,  finie par une remise entre la Roumanie et l’Italie, les Pays-Bas ont été les protagonistes d’une partie terminée par un 4 à 1.

L’équipe orange a fait fureurs notamment dans la deuxième période, avec trois buts marqués, dont le deuxième et le troisième, par deux joueurs entrés en jeu après la pause. Apparemment, les élèves de van Basten passent par une période sensationnelle, laissant l’impression qu’ils pourraient vaincre face à n’importe quel adversaire.

De l’autre côté, tout le monde attend la victoire des Pays-Bas sur la Roumanie dans les derniers match du groupe. Après avoir réussi un 1-1 sauveur dans le match contre la Roumanie, l’Italie croit à la défaite de son ex-rival devant la nationale hollandaise. « Buffon sauve l’Italie », a commenté la presse italienne « Il nous faudrait une nouvelle merveille pour passer dans les quarts », avertissait La Repubblica, rappelant le penalty repoussé par Bouffon dans la reprise seconde. Pas plus que demain soir, tous ces pronostics et questions auront une réponse. L’Italie et la France seront de nouveau les plus grands ennemis pour 90 minutes décisives.

→ Pas de CommentaireTags: europe

La Croatie passe dans les quarts

13 juin 2008 · Faire un commentaire

Grande fête pour les Croates, avenir douteux pour les Allemands! Après une première partie réussi dans ce tournoi finale, on ne s’attendait pas à une défaite de l’Allemagne devant la Croatie. Cette dernière a surpris, jeudi soir, par un match à la baguette, en s’assurant la place dans les quarts.

Il y a dix ans, l’équipe croate, s’en remettant à une défense menée par Slaven Billic, réussissait sa meilleure prestation dans un tournoi final: une troisième place dans le championnat du monde déroulé en France. La folie commençait alors par la partie dans les quarts, gagnée devant l’Allemagne, par un glorieux 3 à 0. Dix ans plus tard, l’évolution de la nationale croate, sous la houlette du même Bilic, semble inscrire une courbe. La Croatie fait de nouveau un excellent numéro. Les victoires des préliminaires, dans les matchs contre l’Angleterre n’étaient pas accidentelles et le match de jeudi, contre l’Allemagne, même si gagné à la limite, a dévoilé une équipe à cent piques au-dessus de « Mannschaft », l’une des deux premières favorites dans le championnat.

Les Allemands se sont avérés, quand-même, circonspectes, en début du match. Les deux équipes se sont montré le respect mutuel par dix minutes de tâtonnements. L’équilibre s’est maintenu, les deux préférant les charges défensives aux attaques élaborés. Le premier but, exécuté par Srna, rassurait les Croates avant la pause, même si les adversaires allaient avoir après plusieurs occasions.

Les Allemands ont repris le poil de la bête dans le deuxième mi-temps. Mais les premiers à marquer ont été toujours les Croates, qui ont tiré profit des gaffes faites par Lehmann. Dix minutes avant le coup de sifflet finale, les Allemands ont équilibré un peu la balance, par le but de Podolski. « On s’est cru trop tôt qualifiés. On a mené un jeu faible sous tous les aspects », a conclu le milieu allemand Michel Ballack. De l’autre côté, Slaven Billic a déclaré:  » on a joué ce qu’il nous fallait pour battre l’Allemagne. Félicitations à deux équipes! »

→ Pas de CommentaireTags: europe

L’Autriche se donne une dernière chance

12 juin 2008 · Faire un commentaire

L’Autriche s’est par merveille sauvé l’honneur le jeudi soir, dans un match où les Polonais ont tenu en échec l’équipe de Josef Hickersberger. Dans les arrêts, ils ont réussi à égaliser le seul but des adversaires, marqué à trente minutes du début.

« L’Autriche ne perdrait pas grande chose, en cas de défaite », commentaient les journalistes, pensant aux bénéfices financiers apporté au pays  par ce championnat. Mais pour une équipe qui a longtemps traîné en médiocrité, l’insuccès dans cette rencontre où elle n’avait pas pourtant manqué d’occasions, aurait représenté une faillite morale. Et voilà que le Dieu du football a donné à l’Autriche la chance de garder ses rêves de qualification. Le résultat d’hier soir et le triomphe des Croates sur les Allemands, ont laissé la course ouverte pour la deuxième place du groupe B.

Les Autrichiens ont débuté en force, mais ont raté 4 fois, dans un tête-à-tête avec les gardiens. Par contre, la Pologne a su valoriser  une belle occasion, en répondant par un contre dur aux attaques des rivales. Le but a été à Guerreiro, qui a marqué au point de penalty dans la 30e minute. Jusqu’à la fin de la première période, rien de spectaculaire ne s’est plus passé.

Après la pause, les esprits se sont de nouveau réchauffés. Sur la surface de jeu, un véritable combat s’est engagé dès les premières minutes. Sous les commandes de Ivanschitz, les Autrichiens voyaient le ballon s’échouer à deux doigts de la cage. La défensive des Polonais, qui se cramponnaient à leur avantage, se montrait à peu près impénétrable. Mais voilà que la 93e minute apporte le nul inespéré. La chance est venue d’un penalty sifflé par l’arbitre Webb en faveur des hôtes. Le héros de la journée, Ivica Vastic, celui qui a exécuté sans faute le penalty décisif, envoyant le ballon dans la cage de Boruc, est le vétéran de l’équipe et le joueur le plus âgé du tournoi final. L’Autrichien Prodl, la victime de la faute  qui avait engendré le coup de penalty, ne jouera pas le match contre l’Allemagne, étant suspendu suite à une carte jaune reçu pendant cette dernière rencontre.

→ Pas de CommentaireTags: europe